Tours Agglo

46 migrants de Calais à St-Pierre-des-Corps

Ils seront hébergés dans un CAO, Centre d'Accueil et d'Orientation.

Ce mardi soir, la préfecture d'Indre-et-Loire annonce que 46 migrants venus de la jungle de Calais en cours de démantèlement - soit l'équivalent d'un bus - vont rejoindre un CAO - Centre d'Accueil et d'Orientation - à St-Pierre-des-Corps. Les services de l'Etat ajoutent que ces personnes "feront rapidement l'objet d'une évaluation individuelle de leur situation administrative et sociale, de leur parcours, de leurs besoins et de leur volonté ou non de solliciter la protection internationale de la France", en d'autres termes de faire une demande d'asile.

La préfecture ajoute que cet hébergement, totalement pris en charge financièrement par l'Etat, est temporaire. Des associations "expérimentées" seront chargées de l'accompagnement des migrants au quotidien notamment pour les aider dans leurs démarches administratives. Dans un avenir proche, ils seront réorientés vers un CADA, un Centre d'Accueil de Demandeurs d'Asile.

A noter que l'ensemble de la région Centre-Val de Loire doit recevoir 580 migrants, venus - ou non - de la jungle. Une soixantaine de personnes issues de Calais sont arrivées en ce début de semaine à Blois. L'Indre-et-Loire et le Loiret devraient elles recevoir environ une centaine de personnes. A noter qu'un réseau Welcome a également été lancé dans notre département. Il s'agit d'une initiative associative soutenue par le diocèse de Tours ou encore l'association Chrétiens Migrants dans le but de proposer un logement chez l'habitant à des demandeurs d'asile.

A (re)lire : la visite de François Hollande à Tours dans un centre d'accueil pour migrants sur le campus de Grandmont.