Tours Agglo

La piscine et le foyer de l’Alouette rénovés de fond en comble

Une nouvelle salle de danse va également être construite à côté du bâtiment actuel.

Le maire de Joué-lès-Tours le définit comme un projet « emblématique », la réalisation « du premier grand grand projet de la mandature, un engagement de campagne. » Lundi prochain, les ouvriers vont prendre possession de la piscine de l’Alouette et du foyer situés Rue St Etienne, au milieu des pavillons jocondiens et à 5 minutes à pied du Boulevard de Chinon. Ils vont avoir près d’un an de travail pour remettre au goût du jour ce bâtiment inauguré en 1972 (avant la construction de sa première extension en 1988). « Ca fait longtemps qu’on en parle et il y a une vraie divergence politique sur ce sujet » clame Frédéric Augis : « l’opposition voulait fermer la piscine, mais nous pensons que ce bassin répond à une demande pour les bébés nageurs, les élèves de grande section de maternelle, les personnes âgées ou handicapées. » De fait le petit bassin, en pente douce avec maximum 1m40 d’eau, permet une entrée progressive et un apprentissage en douceur de la natation, « en plus, l’eau y est plus chaude. »

« Rénover ce bâtiment, c’est lui donner une nouvelle vie » ajoute encore l’élu qui met 2 millions d’euros sur la table (dont 300 000€ apportés par la région Centre-Val de Loire et 80 000 du département d’Indre-et-Loire). Le chantier va donc permettre de remettre le bâtiment aux normes d’aujourd’hui (par exemple, la chaudière dans la même pièce que le système de ventilation, c’est fini car interdit), le bassin va être repensé (l’eau sera désormais recyclée), les vestiaires réaménagés (avec plus de cabines individuelles et des casiers), les vieux murs orange franchement dépassés seront remplacés par un décor en bois (sans doute dans l’esprit de ce qu’on peut voir dans la nouvelle piscine Bulle d’O), une salle de danse de 110m² sera construite à partir de novembre sur le côté Est du bâtiment, avec un mur arrondi pour respecter la courbe de la rue ; du coup l’ancienne salle de danse va être réaffectée pour l’agrandissement des vestiaires notamment… « Ce sera un nouvel outil pour un quartier peu favorisé en équipements publics » résumé Frédéric Augis.

L’Alouette, cœur de quartier, est essentiellement utilisé par Alouette Sports Loisirs Animation, association aux 500 adhérents qui organise par exemple du bridge, de la country, de la belote, « des activités qui ont évolué avec le temps et la population du quartier. Il n’y a pas vraiment de lieu de rencontre en dehors de ce foyer. » Pendant les travaux, les ateliers seront délocalisés à la MJC, la Maison des Associations, la Longère des Grands Chênes… Pour la natation, tout se passe désormais à la piscine Jean Bouin car les créneaux de Bulle d’O sont saturés : « c’est pour ça que l’on a prolongé d’un an l’exploitation de cette piscine » pique Frédéric Augis en réponse à son opposition qui critique son choix.

Emmanuel Breust qui supervise le projet souligne aussi le côté éco-responsable du chantier avec par exemple un toit végétalisé pour la future salle de danse, « et l’ensemble sera isolé par l’extérieur. » A en croire les élus, c’est là la première pierre d’un vaste programme de rénovations de locaux à Joué-lès-Tours. Il y aurait au moins une cinquantaine de bâtiments qui ne répondent pas aux normes d’accessibilité. « On va donc établir un calendrier à court terme, moyen terme et long terme. »

Découvrez ci-dessous les photos du lieu tel qu’il est aujourd’hui et le projet final…