Tours Agglo

St-Pierre-des-Corps, site de formation des conducteurs de train

Et c'est un métier qui recrute.

Il n'y en a que 4 en France, dont St-Pierre-des-Corps. Nous parlons ici des centres de formation pour les conducteurs de train. Située dans un bâtiment au bord des voies ferrées, à 5 minutes de la gare, cette école de la SNCF accueille des étudiants tout au long de l'année, par groupe de 10 à 12, et c'est un maillon essentiel pour l'entreprise qui manque actuellement de main d'oeuvre : "c'est un métier d'avenir" souligne l'un des formateurs, Frédéric Copin. Un métier qui se féminise aussi doucement, avec environ 10% de femmes.

Le métier de conducteur de train est accessible à tous, à partir de 18 ans, mais moyennant tout de même des tests médicaux avant le début de la formation. Le cursus dure ensuite environ un an, en alternance. Les élèves suivent des cours théoriques (sur la signalisation, la technique, les procédures d'urgence ou la relation avec la clientèle) et, très vite, ils partent se tester en simulateur (il y en a plusieurs installés sur le site tourangeau) puis dans de vrais trains, toujours en binôme avec des conducteurs assermentés, en fait comme quand on apprend à conduire une voiture. "C'est un métier excitant et valorisant" confie l'un des élèves, un ancien couvreur en reconversion.

A l'issue de la formation, il y a environ 2 élèves sur 3 qui sont reçus à l'examen, un test de théorie et de pratique que l'on peut passer jusqu'à 3 fois. Ensuite, c'est la grande aventure sur les rails, avec une hiérarchie bien définie : les conducteurs commencent souvent dans les trains de marchandises avant de conduire des trains de banlieue, des TER et, enfin, des TGV, objectif que la plupart d'entre eux espèrent atteindre mais qui n'est souvent accessible qu'à partir de 10 voire 15 ans de carrière dans l'entreprise. A noter qu'en terme de salaire, les conducteurs les mieux payés peuvent atteindre 3 500€ net par mois, le double de leur salaire de base.

O.C.