Tours Agglo

Itinéraires Bis passe la troisième

Le festival des arts de la rue de La Riche s'allonge et se renforce.

Pendant deux jours les 10 et 11 juin, La Pleïade va sortir de ses murs. Ce n’est pas nouveau pour la salle de spectacles de La Riche mais en 2016 ça va durer plus longtemps que d’habitude. A l’occasion de sa troisième édition, le festival Itinéraires Bis s’agrandit et ne dure plus simplement une journée mais s’étend du vendredi soir au samedi soir, une volonté de la municipalité : « nous avons une programmation culturelle importante malgré la taille de notre commune » souligne le maire Wilfried Schwartz.

L’élu ajoute : « on passe d’une expérience d’une journée à un festival sur deux jours. C’est un temps fort, un temps d’arrêt culturel. » Une expression qui prend tout son sens quand on sait que, de la place Ste Anne, l’événement migre vers le centre-ville et nécessitera la coupure de la Rue du 11 Novembre voire de celle qui passe devant la mairie : « on passe en mode piétons et vélos. L’idée c’est de redécouvrir les espaces de la commune et de les partager en groupe » souligne encore le maire qui prend discrètement sa casquette de vice-président de l’agglo chargé de la politique de la ville en se félicitant du fait qu’Itinéraires Bis ait lieu « dans un quartier prioritaire », ce qui lui permet d'être soutenu par l'Etat.

« C’est un festival pluridisciplinaire, alliant la musique, la danse, le théâtre et les arts visuels » résume pour sa part Sandra Cany, la directrice des affaires culturelles de La Riche ambitionnant « de jouer sur l’articulation entre les artistes, les territoires et la population.

Une bonne partie des compagnies inscrites au programme vient de la région avec notamment la création très attendue d’EZ3KIEL, collectif de musiciens qui œuvre aussi dans le monde des arts visuels et illuminera un mur de l’Hôtel de Ville avec un spectacle inédit encore en préparation dans ses locaux larichois, prêtés par la ville depuis 2009. Il s’agira en fait de « mapping », ou « projection vidéo sur monument » comme l’a expliqué Stéphane, l’un des 4 membres de l’équipe. Un mélange de déconstruction, reconstruction, « une histoire de couleurs » interactive avec des détecteurs de présence capables ensuite de déstructurer les images. Lyon est également intéressé par le projet pour sa Fête des Lumières. Ce sera à voir le vendredi et le samedi soir à 23h.

L’autre temps fort d’Itinéraires Bis aura lieu le samedi après-midi avec un « parcours » de spectacles, soit une heure de déambulation dans le centre-ville et les quartiers alentours avec 4 petits spectacles de 15 minutes à découvrir en groupe (40 personnes max, il faut s’inscrire en amont auprès de La Pleïade au 02 47 38 31 30 mais c’est gratuit, comme tout le festival d’ailleurs). « Les artistes interviendront spécialement pour vous pour vous accompagner, vous surprendre et vous plonger dans des univers très différents, spectaculaires, drôles, poétiques… » Tablao Flamenco de La Cecilia (danse), Le Son du Silence de la Cie Discrète (mime), la chorégraphie de la Cie Entité et les chants de Madera Em se succèderont, dans un ordre aléatoire. Un parcours qui se déroulait auparavant chez l’habitant mais qui investit cette fois la rue pour élargir son public.

Ce qu’on vous conseille personnellement de ne pas manquer, c’est Environnement Vertical de la compagnie Retouramont, de la danse sur la façade d’un immeuble (samedi à 19h au 28 Rue du 11 Novembre). Ca ressemblera un peu à ça, et c’est très beau :