Tours Agglo

"Barbe Blue : le conte", nouvelle création de la Cie Cano Lopez

A voir mardi 10 mai à La Riche.

Depuis le Moyen Age jusqu’à l’époque contemporaine, les sorcières, ogres, loups garous et autre croquemitaines n’ont cessé au cours des siècles de faire  peur  aux  enfants.  Ces  personnages  fantastiques,  imaginés  par  les parents pour mieux se faire obéir, ont animé de nombreux récits souvent terrifiants.

Le monstre Barbe bleue s’inscrit comme l’une de ces figures mythiques les plus effrayantes des contes : « Pour  cette  petite  clef-ci,  c’est  la  clef  du  cabinet  au  bout  de  la  grande galerie  de  l’appartement  bas,  je  vous défends  d’y  entrer,  et  je  vous  le défends  de  telle  sorte  que  s’il  vous  arrive  de  l’ouvrir,  il  n’y  a  rien que vous ne devriez attendre de ma colère. »

Parcourir  de  nouveau  les  textes  originels  du  mythe  de  Barbe  Bleue s’annonce   comme   une   passionnante   évidence.   La   diversité   et   la complexité des matériaux textuels explorés (La  Barbe  bleue de Charles Perrault  et L'Oiseau  d'Ourdi des  frères  Grimm)  ouvrent  de  multiples pistes de comparaison et de solides points de référence qu’une seule mise en scène ne saurait englober.

Barbe  blue :  le  conte entraîne le public, petits ou grands, au cœur de la peur  à travers  un  parcours  original  qui  part  emprunte  les  voies  du  conte pour atteindre l’univers du théâtre. En  suivant  les  méandres  étranges  du  cerveau  d’un  homme  à  la  barbe bleue, il nous ouvre les chemins du mystère.

L’angle d’approche de ces «contes d’antan dits aujourd’hui » s’appuie, bien évidemment, sur une exploration des techniques du conteur. Comment  un  seul  interprète  peut-il  investir  la  richesse  du  récit,  la multiplicité des personnages et le rôle central du narrateur ? Comment un seul interprète peut-il faire vivre alternativement Barbe bleue, son épouse, sa sœur Anne, ses deux frères, l'Oiseau d'Ourdi, sa fiancée et ses amis et arriver à rendre sensibles la succession des univers et des émotions traversés ?

Le travail vocal est primordial ainsi que la maîtrise des rythmes des récits.Interroger  aussi  le  travail  du  corps  de  l’acteur-conteur,  les  rapports  à l’image ou encore les liens étroits entre scansion théâtrale et slam. Et  surtout,  mettre  en  relief  le  plaisir  inouï  de  dire  et  de  se  raconter, là ensemble,  dans  le  temps  de  la  représentation,  petits  et  grands  "frères humains".

« Elle eut un sursaut d’effroi si violent qu’elle referma aussitôt la porte mais  du  coup  sa  clé  tomba  dans  le  sang.  Vite,  elle  la  ramassa,  voulant essuyer le sang, mais ce fut en vain : quand elle avait essayé d’un côté, il reparaissait de l’autre... »

Distribution :
Texte et Mise en scène :José Manuel Cano Lopez
Avec Alain Papillon (jeu) et Clément Cano Lopez (musique en direct)

Production Compagnie José Manuel Cano Lopez
REPRÉSENTATION : MARDI 10 MAI (20H)
LE PLESSIS - THÉÂTRE GABRIEL MONNET – LA RICHE
TARIFS : 14€ (plein tarif), 12€ (tarif réduit 1), 10€ (tarifs réduit 2) 6 € (enfants + adultes accompagnant l’enfant ou les enfants

 

D'après communiqué.