Tours Agglo

Ma Petite Madelaine : visite guidée du dernier né des centres commerciaux

Il ouvre officiellement ce mercredi à Chambray-lès-Tours.

Peut-on révolutionner le monde des centres commerciaux ? N'est-on pas condamné à faire ses courses dans des lieux aseptisés, dénués de charme, où tout est fait pour nous faire dépenser le maximum en nous installant dans un cocon conçu dans le seul but de nous pousser à la tentation en nous faisant croire que l'on est au paradis ? A écouter les responsables de Ma Petite Madelaine, le centre commercial de Chambray-lès-Tours flambant neuf inauguré en grande pompe (avec feu d'artifice !) ce mardi soir et qui ouvre ce mercredi au public, il est possible de rebattre les cartes. De mettre le bien-être au coeur du concept avant le reste. 

Au final, chacun se fera son opinion mais clairement l'architecture est différente de ce que l'on peut voir aujourd'hui dans les zones commerciales tourangelles (mise à part l'Heure Tranquille, éventuellement). On est loin des hangars, des parkings sans âme et trop bétonnés. Ici le bois domine sur 350m de long et 650 arbres plantés. il y a des fontaines et même un jardin des amoureux où l'on peut se reposer. Au milieu d'un parking ? Oui, au milieu d'un parking de 1 200 places qui a été organisé "pour ne pas donner l'impression que l'on est sur un parking" nous explique-t-on. Dont acte.

Situé au bout de la zone commerciale chambraisienne, Ma Petite Madelaine se veut éco-responsable (mais il faut le vouloir pour y aller autrement qu'en voiture !) : "on va avoir des centaines de buis, des dizaines de jets d'eau, un parc paysager avec de très nombreuses espèces de plantes" détaille Amaury Bironneau, le directeur qui veut "apporter du beau" et "innover" : "on va par exemple avoir trois zones de tri à l'arrière des bâtiments avec une revalorisation des cartons, du tri sélectif en permanence sur le site, une équipe de nettoyage permanente... Toute l'eau utilisée est récupérée des toitures pour minimiser l'impact sur l'environnement."

Avec une surface de commerces de 40 000m², Ma Petite Madelaine acueillera à terme une trentaine de commerces avec également de la restauration (Tati, Nike, Truffaut, Casa, Holly's Dinner...). Plus de 350 personnes vont y travailler et 3 millions de visiteurs sont attendus dans l'année.

Olivier COLLET / Photos : MhG et James TECHER