Tours Agglo

Festival du Petit Grand Bourreau : ne faîtes pas attention à la taille

Une grande journée de cirque et de musique se prépare à Joué-lès-Tours.

Ces derniers mois, on parle de plus en plus souvent de cirque dans l'agglo de Tours, et à vrai dire ce n'est pas pour nous déplaire. Pour ce week-end, on vous emmêne dans la campagne jocondienne, avec le festival du Petit Grand Bourreau, un événement qui change de nom et de durée tous les ans et dont c'est la troisième édition cette année.

"Le Grand Bourreau c'est un joli corps de ferme où l'on accueille des artistes en résidence sous chapiteau de février à novembre, entre 10 et 12 compagnies y passent chaque année" expliquent Julie et Arnaud, les co-organisateurs de l'événement qu'ils définissent comme "une fête de printemps" avec des rendez-vous en extérieur comme en intérieur, ou que avec un toit au dessus de la tête si jamais il se met à pleuvoir comme l'an dernier "mais de toute façon les gens viennent avec leurs bottes." 500 personnes sont attendues.

"Il y a un esprit qui habite ces lieux... On y répète comme à la maison, on peut dormir en caravane" raconte Julie qui vient souvent y bosser ses lives avec son groupe (Doclap, d'ailleurs en prog' samedi soir, "parce qu'on me l'a demandé, mais ça ne va pas m'empêcher de tenir le bar toute la journée !").

Le Petit Grand Bourreau, ce sera donc près de 12h de fête, un rassemblement d'artistes-potes qui sont passés par la Touraine ces derniers mois genre La Burrasca, une compagnie italo-française : "le portique de 8m de haut est l’instrument de travail de ce trio feminin. Ce monstre de feraille qu’elles domptent, cherchant une stabilité délicate" ; la Cie RessasseR (des Lyonnais) présentera Dieu, avec acrobaties, musique, théâtre... magie ; la Gud Factory arrivera avec papier bulle et tarte à la crème, les Tourangeaux Nivek et Doclap s'occuperont de l'ambiance musicale de la soirée ; la Cie 100 Issues (pensionnaire des lieux) ouvrira le bal à 15h avec son Essai Neoromantique, voyage acrobatique et musical, "cheveux au ventre et plein d'espoir".

Pour citer tout le monde, on n'ommettra pas la prestation de la Cie Escale (Avant l'heure, c'est un leurre), l'équipe déjantée de La Charcuterie Musicale ne sera jamais bien loin avec ses blind tests, vous pourrez participer à des jeux forains entre deux spectacles ("et gagner à boire !", nous promet-on), découvrir les quelques créateurs qui installeront leurs oeuvres et même dénicher des fringues dans la friperie ou auprès d'une nouvelle marque tourangelle : Liquette 2000.

Si tout ça vous a donné faim, au sens artistique ou gastronomique du terme, sachez qu'en gros il n'y aura pas de pause jusqu'au milieu de la nuit et que gaufres et autres croque-monsieurs seront servis pour vous aider à tenir. Et si vous voulez faire comme les pros (ou que vos enfants vous le demandent) vous pourrez participer à des ateliers. Normalement, on a tout dit. Le Petit Grand Bourreau c'est samedi et c'est 10 à 15€ l'entrée.

Olivier COLLET

Illustration : le spectacle de la Cie La Burrasca.