Politique

Christophe Bouchet : futur maire de Tours

L'élu centriste a été désigné par la majorité municipale pour devenir le nouveau maire de Tours.

Le vote interne jeudi soir du Conseil de la majorité pour désigner son candidat au poste de maire de Tours aura été haletant. A l'issue d'un scrutin on ne peut plus serré, après deux tours et une égalité parfaite (20 voix chacun et deux abstentions) c'est à la faveur de son âge que Christophe Bouchet a été désigné au détriment de Xavier Dateu, son cadet de trois ans. Une prime au plus âgé qui avait été une règle du jeu mise en place par Serge Babary avec accord de toute la majorité le mois dernier pour éviter tout litige dans sa succession.

Relire Mairie de Tours : Christophe Bouchet sera le candidat de la majorité

S'il reste encore le vote formel devant le Conseil Municipal le 17 octobre, cette étape ne devrait être qu'une formalité et il ne fait désormais plus aucun doute au fait que Christophe Bouchet sera dès mardi soir le prochain maire de Tours.

Relire le portrait de Christophe Bouchet sur 37 degrés

Christophe Bouchet pouvait ainsi se montrer satisfait à la sortie. Il se faisait néanmoins modeste, conscient que maintenant il va devoir convaincre et s'affirmer comme capable de porter cette majorité jusqu'aux prochaines élections municipales. « Il y aura des pressions, mais je suis serein. C'est un nouveau virage et il faudra y répondre le mieux possible ».

Et Christophe Bouchet d'avoir une pensée pour le candidat battu : « J'ai une pensée affectueuse pour Xavier Dateu, parce que c'est toujours un moment compliqué de perdre une élection surtout comme cela ».

Les considérations internes effectuées, il faudra mettre en place le travail rapidement. « Nous avons un déficit dans la communication mais aussi dans la coordination entre nos services, il faudra faire un effort dessus dès les prochaines semaines » explique Christophe Bouchet. Et celui qui a fait comme priorité la santé et le développement durable, de compter sur la période de vœux pour présenter ses ambitions pour la ville à des Tourangeaux qui ne l'ont pas élu et qui ont pu se sentir lésés de ce changement en cours de mandat.

Une équipe municipale remaniée

Christophe Bouchet l'avait annoncé, s'il place son action à la suite de celle menée par Serge Babary depuis 2014, il compte également insuffler un nouveau dynamisme à la majorité. Pour cela, son projet passe par un renouvellement dans les fonctions au sein de la majorité. Un jeu de chaises musicales avec ses perdants et ses gagnants. Dans la première catégorie on retrouve Jacques Chevtchenko et Céline Ballesteros, actuellement premier adjoint et adjointe au commerce. Les deux perdent en effet leur fonction d'adjoints.

Au sein de cette majorité remaniée, Marion Nicolay-Cabanne, actuelle conseillère municipale déléguée au CCAS passe première adjointe. Parmi les promotions notons Yasmine Bendjador qui passe adjointe à l'urbanisme, Jérôme Tebaldi, adjoint aux relations internationales, ou encore Henri Rousseau, adjoint à la sécurité en lieu et place d'Olivier Lebreton qui devient adjoint à Tours Centre. Quant au commerce, Céline Ballesteros ne sera pas remplacée par un adjoint mais un conseiller municipal délégué au commerce en la personne de Mauro Cuzzoni. Enfin, perdant de l'élection interne, Xavier Dateu conserve le service des sports mais vraisemblablement sans rester adjoint pour autant.

L'autre enjeu de l'élection était la vice-présidence à la Métropole jusqu'alors occupée par Sege Babary. Conformément à ce qu'il avait annoncé, Christophe Bouchet nous confirme que cette place reviendra à Thibault Coulon qui s'était positionné dessus. « Je reste conseiller métropolitain et je vais siéger au bureau des maires, tandis que Thibault Coulon sera Vice-Président, je trouve cette répartition intéressante et nous allons fonctionner en binôme ».