Joué-lès-Tours

A Joué-lès-Tours, l'Espace Malraux veut devenir un lieu de vie

La salle jocondienne a présenté sa saison 2019-2020... et elle s'annonce riche.

C'est de tradition, en juin l'Espace Malraux présente sa nouvelle saison culturelle, celle qui viendra faire vivre la belle salle jocondienne dès l'automne.

Et pour la saison 2019-2020, l'équipe est restée sur ses axes forts : une programmation qui oscille entre musique, théâtre, humour et danse... mais aussi cirque et art de rue puisque l'Espace Malraux accueillera les quartiers d'hiver du festival « Les Années Joué ». Un partenariat qui permet de créer un fil rouge du festival populaire jocondien qui se déroule début juin, et qui se matérialisera par deux spectacles : Intarsi de la Compagnie de Cirque « Eia » (03 décembre 2019) et la Compagnie 26 000 couverts le 28 janvier 2020.

Parmi les temps forts, il y aura notamment 4 propositions de danse dont l'habituée des lieux Marie-Claude Pietragalla qui fête cette année ses 40 ans de carrière et qui sera présente sur le beau plateau de la salle jocondienne le mardi 12 novembre pour un solo qui retrace toutes ces années.

Notons également le retour du festival en biennale « Les Rencontres de Danses Urbaines » piloté par la Compagnie X-Press d'Abderzak Houmi. (du 28 septembre au 12 octobre).

Côté théâtre, Marie Hindy, la programmatrice des lieux, se montre impatiente également à l'idée de faire venir Richard Berry pour « Plaidoiries », un spectacle dans lequel il retrace 6 grandes affaires judiciaires du XXe et XXIe siècle (le 17 décembre 2019). Un peu plus tôt, le 19 novembre, Jacques Gamblin foulera également les planches de Malraux avec « Je parle à un homme qui ne tient pas en place ».

En musique, de beaux noms seront également à l'affiche, comme Jane Birkin (le 13 février) pour une reprise des titres de Serge Gainsbourg, Les Innocents qui présenteront leur nouvel album le 25 janvier ou encore Stephan Eicher le 21 mars.

Malraux présentera donc une programmation dense, composée comme chaque année de moitié en interne, et de l'autre moitié en partenariat avec Az Prod et Cheyenne qui proposeront notamment plusieurs spectacles d'humour : Haroun, Manu Payet, Laurent Baffie, Nora Hamzaoui... Autres partenariats : ceux avec Le Petit Faucheux, Le Temps Machine ou le CCNT de Tours... « Nous voulons faire de Malraux, un lieu de vie » témoigne Marie Hindy, en évoquant également les avant-scènes, au nombre d'une trentaine qui seront accessibles gratuitement avant les spectacles programmés par l'Espace Malraux, en partenariat notamment avec l'Ecole Jazz à Tours.

Et pour fidéliser encore plus ses habitués, l'équipe gérée par Sébastien Garcia a revu également le fonctionnement des abonnements. A présent, il suffira de choisir 4 spectacles dans l'année pour prendre sa carte d'abonné et bénéficier de tarifs préférentiels (contre 5 auparavant).

Enfin dernière spécificité de la salle jocondienne, sa saison dédiée au jeune public accessible dès la petite enfance. Cette année encore, celle-ci s'annonce également riche avec pas moins d'une 15aine de spectacles et une 50aine de représentations.

Toutes les informations sur la programmation sont à retrouver sur le site de L'Espace Malraux.