Indre-et-Loire

Mort d’un chien dans la Loire et vigilance face aux cyanobactéries

Le drame s’est produit près de Vouvray.

C’est la préfecture d’Indre-et-Loire qui communique l’information ce mardi 9 juillet : dimanche, un chien est mort peu de temps après avoir bu dans la Loire du côté de Vouvray. Selon les services de l’Etat, l’animal présentait tous les symptômes d’une intoxication aux cyanobactéries, ces organismes qui peuvent être toxiques quand ils sont présents dans l’eau en forte quantité. Ainsi, il n’est pas rare que des sites de baignade surveillée soient interdits ponctuellement à cause d’elles.

La préfecture d’Indre-et-Loire rappelle donc l’interdiction formelle de se baigner dans la Loire, ajoutant que ces cyanobactéries sont non seulement dangereuses pour les animaux mais aussi pour les humains, en particulier les enfants. Parmi les symptômes : des vomissements, des diahrées, des maux de ventre de la fièvre... Et dans certains cas des troubles neurologiques. Ça, c’est si vous avez bu de l’eau contaminée.

En cas de contact de l’eau avec la peau les risques : irritation de la peau, des yeux, du nez ou de la gorge. Il faut consulter un médecin à la moindre question.

A noter qu’en dehors de plans d’eau comme Joué ou Monnaie, seuls trois cours d’eau proposent des plages surveillées en Indre-et-Loire, avec contrôle strict de la qualité de l’eau tous les 15 jours : le Bout du Pont sur la Creuse à Barrou, le plan d’eau au bas du pont central de Bléré et la baignade dans la Vienne au camping de l’Île-Bouchard.