Indre-et-Loire

Comme à Loches, ces villes qui veulent transformer le tribunal en hôtel

Nantes, Caen, Bayeux...

On a appris ce vendredi que plus rien ne s'opposait à la transformation de l'ancien palais de justice de Loches en hôtel. Ce projet à 6 millions d'euros est désormais débarrassé des recours judiciaires, de quoi envisager les travaux d'un établissement 4 étoiles de 45 chambres. Les opérations pourraient commencer en septembre pour une ouverture imaginée en 2021 sous l'enseigne Best Western.

Ce qu'il faut savoir, c'est que des hôtels dans d'anciens palais de justice c'est loin d'être une première...

Dès 2012, le Radison Blu a ouvert ses portes dans l'ancien palais de justice de Nantes avec une ancienne salle des assises transformée en salle de restaurant ou un spa dans les cellules qui abritaient les détenus en transit. Le lieu, splendide, est tout en volume et garde sa majesté. Le bâtiment construit en 1851 a été libéré en l'an 2000. 27 mois de travaux ont été nécessaires pour aménager 142 chambres.

A Caen, le projet n'est pas aussi avancé et pourrait d'ailleurs voir le jour après l'hôtel haut de gamme de Loches. En 2018, le conseil municipal a lancé un appel à projets pour réhabiliter les locaux de l'ancien palais de justice de la ville avec la piste d'un projet hôtelier de luxe, de 4 ou 5 étoiles. Le site est encore plus vieux qu'à Nantes puisqu'il date de 1792. L'idée est que les éléments les plus remarquables de la construction restent accessibles au public pour des bisites afin que l'aspect patrimonial ne soit pas oublié au profit du tourisme. La ville doit présenter le projet qu'elle retient au printemps cette année.

Toujours en Normandie, à Bayeux : début des travaux en juin 2018 pour aménager des suites dans l'ancien tribunal. Ouverture annoncée cette année. Là aussi le projet a été retardé par des recours qui ont fait perdre deux ans aux promoteurs, les propriétaires de la Villa Lara située juste à côté. Un restaurant avait été envisagé à la base avant finalement d'y aménager de quoi loger et donc de faire une "simple" extension de l'établissement initial ouvert en 2012 avec 28 chambres.

Enfin Epernay travaille aussi à l'installation d'un hôtel à l'arrière de son ancien palais de justice qui accueillait auparavant bureaux, garage ou épicerie sociale. Une délibération était à l'ordre du jour d'un conseil municipal cet hiver. Une société déjà exploitante d'un établissement 5 étoiles doit se porter acquéreur du lieu pour 760 000€ + 1,4 million d'euros pour obtenir une parcelle située à côté. On ignore encore tout du contenu du projet ou de sa date d'ouverture.

Pendant ce temps à Tours, le tribunal reste un tribunal même si ce dernier est actuellement en cours de rénovation active pour subir de vastes transformations.

Photo : capture d'écran Radison Blu Nantes