Indre-et-Loire

A Loches, il faut 6 millions d'€ pour la Collégiale St Ours

Le monument a besoin de grosses rénovations.

On ne peut pas la manquer sur le site de la Cité Royale : entre le donjon et le logis, la Collégiale St Ours de Loches se détache avec ses deux clochers. Ce monument dispose également d'une originalité architecturale française : les dubes, deux pyramides octogonales de pierre uniques dans le pays pour couvrir une nef. Mais voilà, l'eau s'y infiltre depuis leur construction. Et ça continue, même après les travaux de rénovation entrepris en 1850. "Aujourd'hui, l'intérieur présente des auréoles d'humidité, des algues vertes et des dépôts brun-rouge" explique la ville de Loches qui veut restaurer l'édifice "en priorité". Son objectif : trouver une solution pour résoudre durablement le problème via une reprise de la maçonnerie, la pose d'un nouveau revêtement et un nouveau système d'évacuation des eaux pluviales.

Ce chantier est prévu pour durer de 2019 à 2021, sachant qu'il faut également rénover le portail du XIIe siècle. Sculpté de personnage et d'animaux fantastiques, c'est "le portail roman le plus conservé de Touraine" selon la municipalité, notamment parce qu'on y trouve encore des traces de la peinture d'origine. Néanmoins, il doit être nettoyé en profondeur et ses couleurs doivent être consolidées pour conserver leur éclat. Certaines retouches doivent enfin être entreprises... à l'aquarelle.

Ce vaste plan de restauration dévoilé cette semaine - et qui fait suite à des travaux d'urgence menés en 2018 - est estimé à 6 millions d'euros. Pour les financer, la ville de Loches s'associe avec le Fonds de Dotation Loches Patrimoine & Culture et plusieurs entreprises afin de récolter de l'argent. La Fondation du Patrimoine a été sollicitée "pour acocmpagner l'opération" via le lancement d'une souscription. Objectif : inciter les amoureuses et les amoureux du patrimoine à faire des dons, les professionnels étant également dans la boucle.

La municipalité est par ailleurs candidate pour bénéficier de l'opération Loto du Patrimoine portée par Stéphane Bern et qui a déjà bénéficié à l'église de La-Celle-Guénand. Enfin, des événements sont prévus toute l'année pour faire parler de la Collégiale.

Photo : Google