Indre-et-Loire

Vins de Chinon : 3 chiffres sur le millésime 2018

Une cuvée de qualité selon les professionnels.

L'AOC Chinon regroupe 180 vignerons pour 2 300 hectares de vignes. Après deux années de gel en 2016 et 2017, 2018 a été plus clémente au niveau de la météo, si bien que la quantité est de nouveau au rendez-vous dans les caves... Avec en prime des vins annoncés comme très qualitatifs, auniveau des plus grandes années de l'appellation selon ses représentants qui n'hésitent pas à faire le rapprochement avec 1947 ou 1959.

Ainsi, 14 000 000 bouteilles de vins de Chinon mlllésime 2018 seront disponibles, dont près de 85% en rouge (12 millions de quilles), 10% en rosé et 5% en blanc (600 000 bouteilles).

Au total, 115 000 hectolitres de vin ont été produits selon les chiffres déclarés au 30 janvier, dont 91 000 en rouge, 10 000 en rose et un peu plus de 4 000 en chinon blanc.

Seul le rosé dépasse le seuil de rendement symbolique de 50hl par hectare, le rouge étant autour de 45hl/ha, 46hl/ha pour le blanc. "Il est évident qu'après deux années consécutives de gel qui avaient fortement grevé les rendements des millésimes 2016 et 2017, la quantité du millésime 2018 paraissait, aux yeux des vignerons, plutôt conséquente. Calculs faits, celle-ci s'avère moins avantageuse qu'espérée, puisqu'on pensait obtenir environ 50 hl/ha. La quantité 2018 atteint enfin un niveau normal après plusieurs années maigres. Le rendement 2018 de Cabernet Franc pour la production des rouges dépasse légèrement celui de 2015. Celui des rosés et des blancs est plus important, ce qui est une bonne chose puisque ces deux couleurs sont de plus en plus demandées en AOC Chinon" commentent les représentants des vignerons.

Dans tous les cas, les chiffres sont supérieurs à 2015, 2016 et 2017. Reste maintenant aux professionnels à tout faire pour regagner les marchés potentiellement perdus faute de quantité ces dernières années, une tâche pas forcément simple à réaliser.

A LIRE SUR 37° : le portrait d'un vigneron bio du Chinonais