Indre-et-Loire

Un "dynamisme remarquable" pour l'intérim en Indre-et-Loire

Le nombre de missions est en forte hausse.

La région Centre-Val de Loire fait partie de celles où les besoins en main d'oeuvre temporaire sont en progression importante, voire très importante. Tout comme la Bourgogne-Franche Comté, la Bretagne ou le Grand-Est.

En septembre, et selon le baromètre de Prism'Emploi, le nombre de missions proposées a augmenté de 17,4% dans les 6 départements de la région et même de 28% pour le seul département d'Indre-et-Loire (+25% dans le Loiret mais seulement +2% dans le Loir-et-Cher). Des chiffres comparés à ceux de septembre 2016 et qui sont également supérieurs à la moyenne nationale (+12%).

A noter que les transports, les services et l'industrie sont actuellement en demande de salariés pour des missions intérimaires, alors que le secteur du BTP a moins de besoins qu'à la même époque l'an dernier (-2,4% à l'échelle de la région).

Par ailleurs, les besoins de cadres et d'employés progressent plus que les demandes pour des postes d'ouvriers. Ces chiffres sont enfin dans la lignée de ceux publiés la semaine dernière par Pôle Emploi permettant de constater une baisse du chômage mais montrant qu'un grand nombre de demandeurs d'emploi ne parvenaient pas à trouver de contrat de longue durée...