Indre-et-Loire

3 jours de musique de la Renaissance au Clos Lucé

Un grand concert par soir dans la demeure de Léonard De Vinci.

Dans le cadre du 500ème anniversaire des années Léonard de Vinci au Château du Clos Lucé et de la saison 2017 dédiée à « Léonard de Vinci organisateur des fêtes royales », la 12ème édition du Festival Européen de Musique Renaissance propose une programmation entre créations et surprises. Voici le programme...

IL FESTINO “IN TAVERNA OU LE TRIOMPHE DE BACCHUS” (Vendredi 22 septembre à 20h30) :

In Taverna peut présenter un caractère quasi subversif, pas de texte poétique, pas d’air chanté dans ce spectacle qui ne soit une invitation à s’abandonner aux plaisirs de ce nectar magique qu’est le vin, glorifié par les hommes de toutes les époques et de toutes les cultures. Un comédien déclamant les textes, une chanteuse interprétant des airs à boire, un luthiste et un violiste invitent le public, sous une forme intime et raffinée, aux plaisirs et à la débauche. Le vin, la poésie et la musique accompagneront l’homme jusqu’à la fin des temps. On voudrait que le temps de l’ivresse n’ait point de fin.
Julien Cigana - récitant
Dagmar Saskova - chant
Ronald Martin Alonso - viole de gambe
Manuel de Grange - luth, guitare, direction

ENSEMBLE CELADON « SEA CHANGE de Venise à Ottawa » (samedi 23 à 15h30) :
Dans le sillage du Matthew, le navire de Giovanni Caboto, navigateur vénitien qui découvrit les côtes de Terre-Neuve en 1497. l’Ensemble Celadon célèbre les noces oubliées de l’Italie et du Canada. Sans souci de temporalité puisque la canadienne Kyrie Kristmanson interprète ses propres compositions, tandis que le contre-ténor Paulin Bündgen s’empare
du répertoire de la Renaissance italienne. Une manière de démontrer que le langage de la chanson a traversé avec bonheur les époques et les océans.
Paulin Bündgen - contre-ténor
Kyrie Kristmanson - chant et composition
Rémi Cassaigne - luth
Ludwin Bernaténé - percussion ancienne
Marc-Antoine Perrio - guitare électrique
Nicolas Charlier - percussion contemporaine

DIMITRI ET JULIEN BOUCLIER « ENTRE ACCORDEON ET VIOLON » (dimanche 24 à 15h30)
Issus d’une famille de musiciens, Dimitri et Julien Bouclier s’imposent aujourd’hui comme de véritables virtuoses de leurs
instruments. Si violon et accordéon riment souvent avec musique de l’Est, ce duo transporte son public vers des terres
inconnues qui appellent le respect et invitent au voyage. Les oeuvres qu’ils nous font entendre sont arrangées par
leurs soins et nous permettent de découvrir l’accord parfait qui existe entre ces deux instruments.
Dimitri Bouclier - accordéon
Julien Bouclier - violon

SLAWOMIR ZUBRZYCKI “LA VIOLA ORGANISTA” (1ères parties)
La Viola Organista est imaginée par Léonard de Vinci dans le Codex Atlanticus comme un orgue dont le timbre serait
celui d’un instrument à cordes. Pendant 500 ans l’instrument a donné lieu à près de 200 différents essais de fabrication.
Sławomir Zubrzycki, intrigué par ces essais, travaille pendant 3 ans à la création de sa propre version de
l’invention de Léonard de Vinci, en se référant aussi aux instruments des années 1575-1625. Il propose aujourd’hui une
réinterprétation technique des dessins de Léonard de Vinci. Pour la 1ère fois en France !

Tarifs : 15 euros. Gratuit pour les moins de 7 ans
Informations : 02 47 57 55 78
Réservations : www.vinci-closluce.com

 

D'après communiqué.