Indre-et-Loire

21 nouveaux permis confisqués sur les routes d'Indre-et-Loire

Dont 14 à cause de l'alcool.

Du 13 au 19 juillet, les gendarmes et les policiers d'Indre-et-Loire ont surpris 231 conducteurs en infraction lors de leurs contrôles sur les routes du département. 21 d'entre eux ont perdu leur permis de conduire en raison de la gravité du délit.

Dans le détail, 163 personnes roulaient trop vite. Deux d'entre elles, arrêtées par les gendarmes, roulaient plus de 40km/h au dessus de la vitesse autorisée ce qui leur a valu une suspension de leur autorisation à prendre la route.

14 contrôles d'alcolémie ont aussi débouché sur une confisquation de permis de conduire pour des conducteurs ayant trop bu. 3 ont été arrêtés par la police, les autres par les gendarmes.

On notera enfin que 5 personnes ayant consommé des stupéfiants n'ont pas pu repartir. Pour cette infraction, la suspension de permis est immédiate et automatique.

Puisque l'on parle de la route, rappelons que le week-end qui s'annonce sera une nouvelle fois très chargé sur les autoroutes de la région. Dès ce vendredi, Bison Futé voit orange avant un samedi rouge. Ça concerne en particulier l'A10 en direction du sud, la principale route des départs en vacances.

L'idéal est d'éviter l'A10 de 15h à 18h ce 21 juillet et de 7h à 16h samedi vers Bordeaux. En remontant sur Paris, il faut s'attendre à un trafic dense sur l'A10 dans la journée de samedi (10h-17h) ainsi que dimanche en fin d'après-midi et en soirée (16h-22h). Sans doute un peu d'attente à Sorigny et Monnaie pour passer le péage, donc. Mais Bison Futé garde son drapeau vert.