Indre-et-Loire

Des nuits pas comme les autres à quelques kilomètres de Tours

Un dépaysement sans forcément partir trop loin ? C'est possible en Touraine ou dans les départements limitrophes.

Dormir dans un bon lit d'hôtel, déjà fait. Mais dormir dans un lit sur l'eau, dans les arbres ou sous une bulle, c'est une autre histoire. Le Val de Loire regorge de lieux insolites où se reposer. Et il y en a pour tous les goûts. On vous a donc fait une petite sélection...

Les moins terre-à-terre d’entre vous apprécieront de prendre un peu de hauteur dans des cabanes perchées à 8 mètres du sol. C’est une expérience à vivre dans le gîte de la Batelière sur Loire, à La-Chapelle-aux-Naux. Et comme le site est en bordure de Loire, ceux qui ont le vertige pourront aussi dormir sur l’eau, bien à l’abri dans des toues cabanées amarrées. Pour rappel, les toues cabanées, ce sont ces bateaux de pêche traditionnels qui naviguaient sur le fleuve jusqu’au XXème siècle, supportant une cabane au milieu de leur coque. Et parce que la Loire ne traverse pas seulement la Touraine, une nuit en bateau c'est aussi possible dans le Loiret, à Châteauneuf-sur-Loire.
 
Dormir au bord de l’eau, ok, mais que pensez-vous de dormir SUR l’eau ? Entendez par là la possibilité de vous laisser bercer au grè des flots, confortablement installés dans des baraques flottantes, sur un étang. Vous décidez où et comment naviguer, quand amarrer et accessoirement, quand jeter votre canne à pêche à l’eau. Pour la localisation, ce point d’eau se trouve au camping de Nouan-le-Fuzelier, dans le Loir-et-Cher. Dans le même genre mais dans la Vienne, il existe un village flottant sur l'étang du Ponteil, à Pressac. 20 petites maisons écologiques suffisamment espacées les unes des autres et qui émergent de la brume chaque matin. On y accède en barque ou par une passerelle reliée à la berge.
 
Maintenant si vous préférez la terre ferme, il y a d’autres endroits pour se reposer. A Descartes, dans le sud de la Touraine, vous aurez le choix de dormir dans une roulotte venue tout droit de Roumanie ou bien dans des yourtes mongoles. Au fond du jardin, il y a même une cabane joliment nommée La Cabane du bout du prè, sur pilotis. En dessous coule un ruisseau avec des carpes qu’on peut observer depuis le pont de singe.
 
Enfin que pensez-vous de dormir dans un tonneau ? Dit comme ça, ça peut paraître étrange mais comprenez bien, il s’agit de lits installés dans des tonneaux au milieu des vignes de Cheverny (41). Et puis si vous avez toujours rêvé de passer une nuit à la belle étoile sans prendre froid, vous pouvez vous réfugier dans des bulles transpararentes à la frontière de l'Indre et de l'Indre et-Loire. C'est à Faverolles, près de St-Aignan-sur-Cher.
 
Dernier point... Question porte-monnaie, ces lieux ne sont forcément hors de prix. Les sites sont accessibles à partir de 35 € la nuit et il faut compter jusqu’à 100 € pour les plus luxueux d’entre eux.

Marion ADRAST