Indre-et-Loire

4 étudiants en Renault Super 5 et Citroën Visa Club dans le désert marocain

Ils partent ce week-end afin d’aider les agriculteurs à planter des palmiers.

Ils ont réussi à convaincre leurs professeurs de les laisser partir et ont posé des congés auprès des employeurs qui les emploient en apprentissage. Ce week-end, Alizéa, Natacha, David et Marien vont prendre la route depuis la Touraine, direction La Rochelle, l’Espagne puis le Maroc et le désert. A 19, 20 et 21 ans, ces étudiants de la MFR de Noyant-en-Touraine scolarisés en BTS analyse et conduite stratégique d’une entreprise agricole participent à la deuxième édition du Bad el Raid, un rallye comparable au 4L Trophy ou au Rallye des Gazelles où l’objectif est surtout d’arriver et de donner un coup de pouce aux populations locales plutôt que de faire la course.

« Dans le cadre de notre cursus, on avait un projet à réaliser. Et on avait tous envie de faire quelque chose d’humanitaire en lien avec l’agriculture » expliquent ces jeunes en quête de challenge et qui ont réussi à trouver 12 000€ (6 000€ par équipe) afin de financer leur aventure de 6 000km : « ce n’était pas facile, on a été voir des dizaines d’entreprises et ce sont souvent les plus petites qui nous ont dit oui. »

Parmi les choses indispensables à financer : l’achat de la voiture. Les garçons rouleront dans une Citroën Visa Club de 1989 et les filles dans une Renault Super 5 de 1984 : « elles nous ont coûté 1 000€ à elles d’eux et un de nos sponsors est garagiste, il nous a donc aidé pour la mécanique. On a aussi pris des voitures de marques connues parce que en cas de problème on pourra facilement trouver des pièces sur place. » Déjà habitués des voyages (l’Amazonie, l’Islande…), les 4 jeunes ont hâte de se retrouver en bivouac dans le désert : « on a pris des affaires chaudes, il fera autour de 20 la journée mais -2 la nuit. »

77 équipes sont engagées dans ce Bal el Raid, contre 60 pour la première édition. Le départ officiel a lieu dimanche mais, samedi, les étudiants retrouveront leurs sponsors à la MFR de Noyant et invitent tout le monde à venir acheter des palmiers dattiers à 6€ pièce pour soutenir les agriculteurs marocains qui luttent contre l’avancée du désert : « l’an dernier, le rallye avait permis de planter 1 000 arbres, on espère que ce sera plus cette année. » Le bilan pourra être fait le 20 février, date du retour en France des deux équipages.

Plus d'infos sur la page Les apprentis du désert, et sur celle de l'équipage 107.

O.C.