Indre-et-Loire

PRIMAIRE : Fillon s'impose en Indre-et-Loire

Plus de 35 000 personnes ont voté.

Le succès de la primaire de la droite et du centre est incontestable, y compris en Indre-et-Loire. Ce dimanche, il y a eu la queue toute la journée dans une bonne partie des 105 bureaux de vote du département. A l'heure du dépouillement, les premiers résultats suivent la tendance nationale avec un François Fillon largement au-dessus des 40% voire parfois au-delà des 50% dans certaines communes comme à Loches.

L'ancien premier ministre, également en tête en France en début de soirée, devance Alain Juppé et Nicolas Sarkozy qui, à l'heure actuelle, est éliminé du second tour. Loin, très très loin derrière, Bruno Le Maire, longtemps 3ème homme des sondages, est en deçà des 5% au coude à coude avec Nathalie Kosciusko-Morizet. Jean-Frédéric Poisson aurait lui tendance à dépasser Jean-François Copé. A 23h, avec 90% de bureaux tourangeaux dépouillés, 49% des électeurs avaient voté Fillon, 26,8% Juppé, 17,7% Sarkozy, 2,4% pour Le Maire, 2,1% pour NKM, 1,8% pour Poisson et 0,3% pour Copé (arrondis). Plus de 35 000 personnes se sont rendues aux urnes.

"Ca s'est très bien passé même si à un moment on a manqué de bulletins pour François Fillon, on a dû taper dans ceux prévus pour le second tour" résume Fabrice Boigard, cadre du parti et organisateur de la primaire en Touraine. "Il y a eu un effet Fillon incontestable la dernière semaine" entend-on à la permanence du parti Les Républicains à Tours, à moitié surprise. En Touraine, il est soutenu par plusieurs élus comme Hervé Novelli (ancien ministre) ou Françoise Amiot.

A la tête de Les Républicains 37, Frédéric Augis a réagi très sobrement, toujours sans évoquer son choix : "Avec plus de 4 millions de votes exprimés au soir de ce premier tour, les primaires de la Droite et du Centre ont remporté un incontestable succès populaire. (...) En route vers l'alternance !"