Indre-et-Loire

Levée de la Loire : 1,4 million d'€ de travaux à La-Chapelle-sur-Loire

Ils débutent ce lundi 3 octobre.

Le val d'Authion et ses plus de 60 000 habitants bénéficient d'une protection contre les inondations les plus fréquentes de la Loire grâce à environ 80km de levées sur l'ensemble de ce grand territoire, à cheval sur l'Indre-et-Loire et le Maine-et-Loire. La hauteur des enjeux exposés a justifié, en 2012, l'intégration de ce val dans un territoire à risque
important (TRI) au sens de la directive européenne inonda

Sur la partie aval de la commune de La Chapelle-sur-Loire, le pied de digue est en contact direct avec le lit vif de la Loire. Cette levée est donc particulièrement susceptible d'être érodée par le fleuve. De plus, les services de l'Etat, gestionnaire de l'ouvrage, ne disposent pas à cet endroit de chemin de service, ce qui rend très dificile l'entretien et la surveillance du talus côté Loire.

Une opération de renforcement du pied de levée, par mise en place d'enrochements, permettra donc à la fois de rendre l'ouvrage moins sensible à l'érosion externe, et de créer un chemin de service côté Loire.

Une première tranche de l'opération, pour un linéaire de 1,75 km, aura lieu d’octobre 2016 à janvier 2017  (sous réserve du niveau de la Loire). Des travaux préparatoires de déboisements lourds ont déjà été réalisés à l'automne 2015. Le montant des travaux qui seront réalisés s'élève à 1,4M€, cofinancé par l’État (77%), le Conseil régional (17%) et le Conseil départemental d'Indre-et-Loire (6%). Les travaux de cette première tranche devraient débuter le 3 octobre pour une durée de 4 mois. Ils ont été confiés à l'entreprise Travaux Publics des Pays de Loire (TPPL).

Ce chantier n'entraînera pas de fermeture de la circulation sur la RD952, mais un alternat par feux sera mis en place pendant la durée d'approvisionnement en matériaux pour permettre l'entrée et la sortie de camions en toute sécurité. La gêne pour la circulation courante sera la plus réduite possible.

 

D'après communiqué.