Indre-et-Loire

Il a vendu 50 000 bouteilles de faux vouvray pétillant

Puis les gendarmes l'ont arrêté.

Des particuliers et des associations se sont manifestement fait arnaquer ces derniers mois en Indre-et-Loire. Les gendarmes tourangeaux révèlent ce jeudi qu'ils viennent d'arrêter une personne qui faisait un commerce pour le moins assez particulier... La brigade de Bourgueil a interpellé un individu qui vendait tout simplement de fausses bouteilles de vouvray. Pas une ou deux mais des milliers, pas loin de 50 000 !

Le manège était assez simple : il achetait du vin pétillant très bon marché, en décollait les étiquettes et en collait de nouvelles indiquant que le brevage provenait de la région de Vouvray. Donc forcément, ça vaut plus cher, même si le bénéfice par bouteille n'est que de quelques euros... Le manège, qui s'étendait dans tout le département et jusque dans le Maine-et-Loire, a fini par être repéré après plusieurs mois d'enquête des militaires.

Le fraudeur sera prochainement jugé pour cette escroquerie, d'autant que 100 bouteilles prêtes à vendre ont été retrouvées chez-lui lors de la perquisition.