Indre-et-Loire

22 morts en sept mois sur les routes d'Indre-et-Loire

Dont deux en juillet.

Malgré le renforcement des conditions de sécurité en ville et pour de nombreux événements, la préfecture d'Indre-et-Loire continue d'insister sur le fait que la sécurité routière reste une de ses priorités (60 permis de conduire ont ainsi été suspendus au cours des 7 derniers jours lors de différents contrôles dans le département et les gendarmes annoncent une forte présence sur le bord des routes à l'occasion du week-end du 15 août).

Les derniers chiffres de l'accidentologie en Touraine ont ainsi été publiés en cette fin de semaine. De janvier à juillet, 22 personnes sont mortes dans des accidents, contre 17 sur la même période en 2015 et ce pour un nombre de sinistres équivalent (381). C'est toujours en zone rurale que les chocs sont les plus graves (20 morts sur 22) mais dans l'agglomération tourangelle qu'ils sont les plus nombreux (286).

A noter que, depuis le début de l'année, le nombre de blessés dans des accidents a baissé en Indre-et-Loire (441 au lieu de 454). Repli également du nombre de morts en juillet (2 contre 6 en 2015) alors qu'il y a eu plus d'accidents (58 au lieu de 55).

Retenez enfin que ce week-end s'annonce très chargé sur les autoroutes tourangelles, en particulier lundi dans le sens des retours sur l'A10 en direction de Paris.