Indre-et-Loire

Dans l’ambiance du vendredi de Terres du Son

Grand Soleil, premiers concerts, premiers délires... de belles images en perspective !

C’était la principale inquiétude des organisateurs et des festivaliers : pluie ou pas pluie pour Terres du Son. Eh bien pas pluie, beau Soleil et autour de 30° jusqu’à dimanche. Seuls les (gros) moustiques viennent ternir le tableau (attention aux trous dans la prairie aussi). Du coup dès l’ouverture de l’éco-village sur le coup des 15h, les premiers spectateurs en manque de lives et de sensations ont commencé à s’emparer des lieux.

Il faut dire que la partie gratuite du festival ne manque pas d’attraits, du stand de bretzels (on lutte pour ne pas le dévaliser, pour l’instant on tient, mais jusqu’à quand ?), les crieurs publics délirants qui font les escorts, le Puissance 4 géant, les films, les conférences écolos, les concerts, les shows humoristiques… Même à plus d’1h30 du mat’ ça bouge encore dans tous les sens. Après tout, certains ne viennent que pour ça.

Une fois les contrôles passés, la première scène qui s’offre à nous c’est celle de la région Centre-Val de Loire : Propul’Son. Hélas ! (des Tourangeaux) ouvrent le bal en milieu d’après-midi. Pas facile d’être le premier groupe de la prog’ mais, alors que c’était une première pour nous en live, ils n’ont pas déçu.

Voici maintenant un reportage en images sur ce début de week-end…

PS : C'est fou le nombre de gens que l'on croise en train de chanter "On est en finale !"...

Olivier COLLET et James TECHER