Indre-et-Loire

Une journée à Richelieu

Balade photo pour Info-Tours.fr.

En 1630, il n’y avait encore sur ces terres qu’un modeste village. En 1631, tout bascule ! Un grand chantier démarre pour ériger une ville et un château devant asseoir le pouvoir du donneur d’ordre : le cardinal de Richelieu !

Vaste et superbe château construit sur l'emplacement du manoir familial des du Plessis et dessinés par l’architecte de la Sorbonne (Jacques Lemercier). A la révolution, le château sera détruit et ses pierres… éparpillées pour d’autres constructions alentour.

Eléments encore existants :

- Le pavillon central des écuries, servant de manège
- Grand hémicycle d'entrée, conservant ses pavillons et le portail
- Pont d'accès à la cour d'honneur du château, emplacement aujourd'hui occupé par une roseraie
- Pavillon de l'orangerie, Pavillon du chai et ses caves

Fort heureusement, son parc de 475 hectares demeure, et offre une jolie balade ! La ville de Richelieu échappe au sort du château voisin. A l’intérieur de ses remparts, elle conserve ses 28 hôtels particuliers. 

En septembre 2013 l'ocre redonne son éclat à la cité du Cardinal. Cent bénévoles ont repeint les portes de Richelieu à la peinture à l'ocre hier. Un chantier monumental et original conduit par l'association Terres et Couleurs. Environ trente portes et trois des quatre portes monumentales de la ville ont été repeintes,  au moyen de peintures à l’ocre. Cinq nuances, de rouges et de jaunes. (650 kilos de peinture).

Si vous allez à Richelieu, on vous conseille le charme d’une belle Auberge « Le Cardinal », 3 rue des Ecluses, La cuisine est réalisée exclusivement avec des produits frais, des recettes simples, de notre terroir mais concoctées avec une grande précision, servi par une patronne adorable.

 Isabelle ANNO