Indre-et-Loire

L'Euro 2016 c'est aussi à Montlouis-sur-Loire

24 équipes de jeunes footballeurs s'affronteront les 18 et 19 juin.

C'est peut-être le seul Euro de foot où l'Albanie et l'Islande ont une véritable chance de l'emporter. Alors que l'équipe de France de Didier Deschamps joue son deuxième match de la compétition ce mercredi soir contre l'Albanie à Marseille, à Montlouis-sur-Loire on se prépare à accueillir les 24 équipes qualifiées pour la compétition en ce week-end du 18 et 19 juin. Ou plutôt, les 250 jeunes qui vont représenter les nations représentées à l'Euro et s'affronter pendant deux jours sur les bords de Loire pour décrocher la coupe tant convoitée.

Ce n'est pas la première fois que l'AS Montlouis organise ce type de compétition. Il y a deux ans, au moment de la Coupe du Monde, de jeunes footballeurs s'étaient déjà réunis en Touraine pour disputer un tournoi remporté par... le Honduras (alors que l'Allemagne a soulevé le trophée chez les pros).

En fait, chaque équipe se voit attribuer les couleurs d'une nation par tirage au sort (effectué il y a quelques semaines par l'ancien bleu Emmanuel Petit et Dominique Rocheteau) et a pour mission de la représenter et l'amener jusqu'à la victoire. Comme l'Euro se dispute à 24, 24 équipes de 10 régions françaises, de la Réunion, d'Allemagne et d'Italie vont se retrouver sur le terrain pour des matchs de 15 minutes.

Comme pour l'Euro, les équipes ont été réparties en poules de 4 (identiques à celles tirées au sort par l'UEFA) et les rencontres se dérouleront sur deux jours, avec également des matchs de classement pour les formations éliminées prématurément afin que tout le monde participe à la fête sur deux jours : "avec cet Euro amateur on veut montrer la plus belle image du foot et du sport en général" explique Antoine Burbaud qui l'organise. En plus d'avoir des maillots aux couleurs des pays pour qui ils courent, les adolescents ont dû travailler sur son histoire, ses traditions, le foot en général en vue d'un grand quiz. Un projet sportif constructif, "pédagogique, citoyen et culturel."

"Le football a un rôle social et citoyen au quotidien. Des milliers de bénévoles encadrent des centaines de milliers de jeunes. A travers ce week-end, on met les jeunes dans les conditions optimales pour qu'ils rêvent" poursuit Antoine Burbaud. A noter aussi : la présence d'une dizaine d'écrivains au coeur d'un stand littéraire placé sur le bord du terrain avec des ouvrages et BD autour du sport  Plus d'infos par ici...

Olivier COLLET