Indre-et-Loire

Après les fortes pluies, la situation s'améliore

250 interventions des pompiers en 24h.

On annonce encore des pluies ce mercredi en Indre-et-Loire mais moins que ces derniers jours ce qui devrait favoriser l'écoulement des eaux mais la situation reste sous surveillance, notamment parce que les cours d'eau sont à un niveau très élevé et devraient poursuivre leur montée d'ici la fin de semaine, comme la Loire.

A Tours, les parkings des quais ont notamment été fermés. Plusieurs axes routiers sont inondés notamment dans le Lochois, vers l'Ile Bouchard, Amboise ou Bléré "mais ils restent praticables" note ce matin Patrick Michaud, vice-président du Conseil Départemental qui ne faisait pas état de difficultés particulières. Les transports scolaires ont été assurés avec quelques arrêts non desservis cependant dans l'Est du département. Des équipes seront sur le terrain toute la journée pour mettre en place d'éventuelles déviations.

Du côté des pompiers, 250 interventions ont été effectuées en 24h avec 75 hommes sur le terrain pour des mises en sécurité de personnes ou des caves inondées. C'est chez nos voisins du Loir-et-Cher et du Loiret que la situation est la plus compliquée, le 45 étant toujours en alerte rouge et l'A10 encore inondée à Orléans ce qui entraîne sa fermeture et la mise en place d'une déviation depuis Tours via l'A28 et l'A11. 400 naufragés de la route dont les voitures sont sous les eaux ont dormi au Palais des Sports orléanais.

A la SNCF, outre la grève qui entraîne la suppression d'un train sur deux, des difficultés sont recensées sur la ligne Tours-Orléans avec une inondation des voies à Mer entraînant un ralentissement des trains. Sur l'axe Tours-Loches, des bus prennent le relais des TER après Reignac. 

 

Illustration : photo Facebook d'inondations à St-Martin-le-Beau (Elise Berger).