Economie / Emploi

[La question conso] On achète quoi comme barbecue cet été ?

Plutôt charbon, gaz ou électrique ?

On a appris cette semaine que des Tourangeaux avaient remporté un concours de barbecue dans la catégorie légumes, avec des tomates, des oignons et un peu de lard... En cette période estivale, le barbecue c'est cool. Qu'on soit team merguez ou team aubergines, on profite ! Mais on choisit quel type d'appareil ? En particulier quand on habite pas dans une maison ? La réponse avec l'UFC Que Choisir d'Indre-et-Loire qui vous explique chaque semaine tout ce qu'il faut savoir sur un sujet conso.

 

Une question à poser ? Ecrivez-nous : contact@info-tours.fr

 

Il existe une grande variété de barbecues vendus à des tarifs allant de 15 à 3 000€. Différents critères sont à prendre en compte pour savoir quel type de modèle conviendra : usage fréquent ou non, simplicité d’utilisation, sécurité, prix, emplacement disponible, etc.

Un barbecue est un appareil dangereux qu’il faut installer et utiliser avec précaution, notamment par grand vent.
Pour répondre aux questions posées, voyons les différents modèles proposés :

Les barbecues à charbon :

Ces barbecues plus traditionnels sont moins pratiques que les modèles électriques ou à gaz, les premiers prix correspondent à des versions nomades d’une vingtaine d’euros. Les tarifs grimpent à plus de 1 000 € si l’on opte pour un exemplaire en céramique, ou encore pour une version XL, avec chariot pour le déplacer.  

Après avoir allumé et entretenu les braises, il faut compter 40 minutes pour avoir de belles braises et commencer la cuisson, le charbon utilisé donnant aux aliments un goût caractéristique, à la fois grillé et fumé.

Avantages du modèle à charbon : il permet de bénéficier d’un goût typique et de prix moindres. En revanche, il existe des risques de retour de flamme avec la chute de gouttes de graisse sur les braises.

Par ailleurs, l’utilisation des produits liquides peut s’avérer dangereuse et provoquer des brûlures (encore par retour de flammes), ce pour quoi ils sont déconseillés.

Les barbecues à gaz :

Les barbecues à gaz sont généralement encombrants avec leur chariot et leurs tablettes latérales. Ils sont assez chers, compter 300 € minimum, ceux à 2 brûleurs conviendront aux groupes de 4-6 personnes, ceux à 3 brûleurs sont adaptés pour de grandes tablées.

La gestion de la puissance de chauffe s’avère aisée, l’allumage est instantané, comme sur les gazinières. Les brûleurs chauffent des grilles de cuisson en fonte émaillée ou en acier inoxydable. Une bouteille de gaz de 6 kg peut tenir environ 10 heures avec le barbecue à 2 brûleurs allumé plein gaz. Préférer le propane au butane, car ce dernier ne peut pas s’utiliser l’hiver, le propane est utilisable en toute saison.

Avantage du modèle à gaz : ce barbecue permet une montée en température rapide, la puissance étant réglées à l’aide du thermostat. Comme inconvénients, on peut relever son encombrement, son poids et son prix et le fait d’avoir à gérer une bouteille de gaz.

Les barbecues électriques :

Ces barbecues sans combustible sont utilisables aussi bien en extérieur qu’en intérieur. Ce sont les seuls modèles à être tolérés en immeuble, sur un balcon ou en terrasse. Cela étant, ne pas oublier de vérifier cette tolérance dans le règlement de copropriété.

En intérieur, on privilégiera les modèles de table, moins encombrants. Les barbecues électriques d’entrée de gamme sont vendus une trentaine d’euros. À l’opposé, les modèles les plus sophistiqués coûtent près de 1 000 €.

Avantages du modèle électrique : pas de combustible à gérer, allumage et arrêt simples, petit prix pour certains barbecues de ce type et un faible encombrement, donc une bonne alternative si on ne dispose pas d’un extérieur.

Nb : il existe des barbecues fixes pour les jardins, si l’on habite une région avec une météo le plus souvent clémente et un usage intensif.

La plancha :

Composée d’une plaque en inox, en chrome dur, en fonte émaillée ou en acier émaillé, elle permet de saisir la nourriture sans contact direct avec la flamme. Les graisses sont évacuées par une goulotte. On peut ainsi cuire des aliments plus fragiles tels que des champignons, du poisson, des œufs…

Les planchas fonctionnent avec tout type d’énergie. Les systèmes au gaz ou à l’électricité sont plus pratiques pour l’allumage et la gestion de la puissance. Avant l’achat, vérifiez la présence d’une évacuation des graisses et du jus vers un récipient pour éviter les surplus,et d’un rebord rehaussé contre les projections.

Avantages de la plancha : pas de contact avec les flammes, mais un possible dégagement de fumées nocives (graisses brûlées). Quant au prix, il est élevé pour certains modèles.

Pour bien choisir avant d'acheter, découvrez des conseils sur le site de Que Choisir 37.