Economie / Emploi

[La question conso] Après Linky, le gaz a aussi son compteur communicant

Et il arrive à Tours.

Chaque jeudi, Info Tours vous ouvre ses colonnes en partenariat avec l'UFC Que Choisir d'Indre-et-Loire. Envoyez-nous un mail avec vos questions et "Que Choisir" en objet et nous vous répondrons grâce aux expert(e)s de l'association de consommateurs.

Pour cette première chronique de 2019, et alors que l'on a beaucoup parlé du compteur communicant Linky posé pour comptabiliser votre consommation électrique, c'est sur le nouveau compteur de gaz que nous avons été interrogés : « j’habite à Tours et il va m’être posé le compteur gaz communicant. Le conseil municipal de Tours a dit «vous avez le choix de le refuser», pouvez-vous me confirmer ce qu’il en est aujourd’hui ? »

Réponse de l’UFC-Que Choisir 37 :

Onze millions de foyers français abonnés au gaz seront équipés d’ici 2022 du compteur communicant  Gazpar,  l’équivalent, pour le gaz, du Linky. Techniquement, pour disposer automatiquement des relevés de consommation, GRDF (Gaz Réseau Distribution France) utilise les ondes radio proches des fréquences de la FM, les données étant transmises deux fois par jour du Gazpar vers GRDF par le réseau de téléphonie mobile.

En raison de la faible émission d’ondes, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) considère que ce compteur n’est pas dangereux. Non connecté au réseau d’électricité, ce compteur est alimenté par une pile de très longue durée.

Est-il possible de refuser ce compteur communicant pour le gaz ?

Ce nouveau compteur est la propriété de GRDF, vous ne pourrez pas le refuser, juridiquement parlant, comme c’est aussi le cas pour le Linky. Le gestionnaire de réseau GRDF peut donc décider de remplacer le compteur en place. Quant à l‘accès au domicile d’un usager, il est soumis au droit de propriété privée, les techniciens et prestataires de GRDF, comme ceux d’Enedis pour le Linky, doivent obtenir l’accord de l’occupant pour pouvoir entrer et poser un compteur communicant.

L’installation du compteur Gazpar :

Un rendez-vous sera obligatoirement pris avec vous avant la pose. Il est souhaitable d’être présent lors de l’installation, le technicien devant s’assurer du bon fonctionnement de la chaudière et/ou du chauffe-eau en route une fois le compteur changé. Il est également prudent de faire le relevé de son ancien compteur juste avant le changement (photo de l’index).

Pour le consommateur, si l’installation du compteur Gazpar est dite gratuite, en réalité, son coût estimé à 2 ou 3 euros par an sera répercuté sur les factures à venir.

Que se passe-t-il une fois le compteur posé ? La réponse sur le site de Que Choisir 37.