Economie / Emploi

[La question conso] Vous faut-il une alarme à domicile ?

La réponse de l'UFC Que Choisir d'Indre-et-Loire.

Ces derniers temps, gendarmes et policiers alertent régulièrement sur la recrudescence des cambriolages... La période des fêtes, ou celle qui suit le changement d'heure, sont souvent synonymes d'enchaînement de vols à domicile. Faut-il pour autant demander une alarme au Père Noël ? C'est le sens de la question reçue cette semaine dans notre boîte mail et que nous avons soumis à l'UFC Que Choisir d'Indre-et-Loire. Rappelons que chaque semaine, l'association répond à vos interrogations sur Info-Tours.fr. Pour cela, écrivez-nous : contact@info-tours.fr et mettez "Que Choisir" en objet du message.

 

Faut-il choisir un système d'alarme pour son domicile ?

Oui, c’est une bonne idée, car installer une alarme ou une vidéosurveillance apparaît une solution efficace pour limiter les risques d’un cambriolage.
Pour l’UFC-Que Choisir, une caméra bien visible se révèle être le dispositif le plus protecteur, les alarmes et digicodes ayant un effet plus limité, sauf s’ils sont combinés avec l’installation d’une porte blindée.

Une étude de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) sur les cambriolages commis en France montre qu’un dispositif complet, digicode, alarme et porte blindée, réduit sensiblement le risque d’intrusion dans un appartement et dans une maison.

Pour acheter une caméra de surveillance digne de ce nom, comptez plus de 100 euros, ces alarmes sont vendues dans les magasins de bricolage, sur Internet et dans certaines grandes surfaces spécialisées.

Choisir un système en fonction de son habitation :

L’alarme traditionnelle : Des contacteurs sur les portes et les fenêtres ainsi qu’un ou plusieurs détecteurs de mouvement placés à des endroits stratégiques sont chargés de repérer les intrusions. En cas d’alerte, ils préviennent la centrale qui déclenche la sirène.
Ce type d’alarme peut permettre de lancer l’enregistrement des images prises par les caméras, avertir le propriétaire d’une intrusion et même alerter une société de télésurveillance.

L’alarme « connectée » : Elle s’appuie sur le même principe que l’alarme traditionnelle à ceci près que la centrale doit être reliée à la box Internet du foyer. Outre le clavier ou la télécommande, le système peut être activé via le site web du fabricant ou depuis un smartphone ou une tablette. En cas d’intrusion, l’utilisateur est alerté, il peut lui-même visionne les images sur son smartphone.

La caméra de vidéosurveillance : Cette caméra reste accessible en termes de prix et elle reste facile à installer. Comme avec une alarme connectée, l’utilisateur peut voir en direct ce que filme la caméra, que ce soit sur un ordinateur connecté ou sur son smartphone par le biais d’une application.
La caméra peut être fixe ou motorisée et orientée à distance. Certains modèles intègrent un détecteur de mouvement qui déclenche l’enregistrement des images lorsqu’un individu est détecté.

Si vous achetez plusieurs caméras, choisissez-les de la même marque pour pouvoir toutes les piloter à partir d’une seule application depuis un smartphone.

Pour en savoir plus, direction le site de l'association de consommateurs en cliquant ici.