Economie / Emploi

Dans la région, 20% des créateurs d'entreprises ont moins de 30 ans

L'effet startup, mais aussi l'artisanat.

"Je veux assurer mon propre emploi" : en ces temps incertains pour l'économie avec un chômage qui peine à baisser, voici ce qu'expliquent en priorité les créateurs d'entreprise en Centre-Val de Loire d'après une étude de l'INSEE consacrée aux nouveaux patrons et réalisée à partir de 2014. Sur cette période, plus de 15 000 nouvelles sociétés ont vu le jour dans la région, plus qu'en 2013 mais moins qu'en 2009 ou 2010 (dont une bonne partie vers Tours et Orléans). Beaucoup sont l'oeuvre de salariés qui quittent leur entreprise pour se lancer, ou alors il s'agit de projets de chômeurs de longue durée.

Près de trois entreprises sur 4 sont créées dans les services ou le commerce, la construction est par ailleurs le domaine artisanal dans lequel il y a le plus de nouveaux acteurs. 20% de ces jeunes patrons ont moins de 30 ans (souvent des femmes), c'est autant que les plus de 50 ans. Dans l'artisanat, ce sont surtout les moins de 40 ans qui partent à l'aventure. La majorité des créateurs restent dans leur domaine d'activité et 40% d'entre eux ont eu un diplôme suite à des étuds post-bac. Des professionnels souvent seuls : une majorité n'envisageait pas d'embauche sur les 12 mois à venir.

Le souci, c'est que les jeunes créateurs d'entreprises sont plus fragiles sur un marché souvent très concurrentiel et que 4 patrons sur 10 se lancent sans accompagnement. Au moment de faire son enquête, l'institut de la statistique avait déjà constaté la fin d'activité de 5% des sociétés. De plus, si un créateur sur 3 investit plus de 16 000€, la somme utilisée pour lancer son activité a tendance à être moins importante (souvent moins de 2 000€ pour les artisans qui s'autofinancent). Quant à la clientèle, ces nouveaux entrepreneurs visent surtout des marchés locaux, des particuliers. Et contrairement à ce que l'on pourrait croire, d'après l'INSEE, l'utilisation des réseaux sociaux pour la communication restait encore minoritaire en 2014.

 

Sur la photo : Yvonne PÉROT, Directrice régionale de l'Insee Centre-Val de Loire, Harold HUWART, Vice-président du Conseil régional délégué au Développement économique, à l'Économie sociale et solidaire et à l'Agriculture, Gérard BOBIER, 1er Vice-président de la Chambre Régionale de Métiers et de l'Artisanat Centre-Val de Loire.