Culture

Aucard de Tours, fidèle à sa réputation

La 34e édition du festival s'est achevée dimanche soir sur la plaine de la Gloriette.

 Un gros show pour finir, avec le projet Ondubground * Chill Bump, un public en transe sous un chapiteau encore plein malgré l'heure tardive et les 5 jours de festivités, la 34e édition du festival Aucard s'est achevée de la plus belle des manières ce dimanche soir. L'épilogue d'une semaine qui fera date dans l'histoire du festival, tant cette édition 2019 fut d'un haut niveau.

Malgré une météo incertaine toute la semaine, la Gloriette avait pris des allures de fête avec un public nombreux chaque soir et en prime un samedi soir complet et un dimanche certainement pas loin de l'être. Des allures de fêtes également, avec toute l'équipe du festival qui avait comme à son habitude pris soin de mettre en place une décoration soignée et décalée sur le thème du festival : « On vous cache tout, on vous dit rien ! ». Car Aucard c'est 200 bénévoles qui oeuvrent à la bonne tenue de l'événement dans la bonne humeur. Des petites mains, indispensables à la bonne tenue du festival mais aussi à l'ambiance qui règne pendant 5 jours sur la plaine de la Gloriette comme l'explique Enzo, le programmateur du festival dans cette vidéo sur 37 degrés :

Des allures de fêtes encore devant les scènes où les artistes n'ont pas ménagé leurs efforts pour faire remuer un public qui n'attendait que cela : La Ruda, Pongo, Kiddy Smile... parmi les grosses ambiances, mais aussi les belles découvertes comme Nova Twins, Dope Saint Jude ou les excellents et surprenants Steve'n'Seagulls ce dimanche... Aucard de Tours a été fidèle à sa réputation, celle d'un festival de découvertes, à l'ambiance singulière.

MG / Pascal Montagne

Retour en images sur cette ambiance particulière dimanche soir :