Culture

"L'Âge de Glace : les lois de l'Univers" : percutant comme une météorite

Le film sort en salles ce mercredi et on l'a déjà vu.

Elle traîne fièrement sur notre table de nuit : la peluche de Scrat. L'écureuil maladroit de l'Âge de Glace, personnage muet, gaffeur, drôle et attachant est de retour dans le 5ème volet de la série et il va encore arriver des malheurs à cause de lui. Ne cherchez pas la logique : alors qu'il court, comme toujours, après son gland qu'il n'arrive jamais à garder dans les mains bien longtemps, Scrat se retrouve dans une soucoupe volante, met la Lune en orbite autour de la Terre, installe Saturne au milieu de ses anneaux et, surtout, déclenche une pluie de météorites dont la plus grosse menace la Terre. Inventif et souvent génial tellement c'est incongru.

Pendant ce temps, sur la planète, le mammouth Manny s'inquiète du mariage annoncé de sa fille avec son copain maladroit, Sid le paresseux se fait plaquer et d'un coup il faut que toàut ce petit monde tourmenté par les tracas de la ie trouve une solution pour dévier la météorite le tout en évitant de se faire capturer par les trois derniers dinosaures qui restent.

Sans queue ni tête, L'Âge de Glace : les lois de l'Univers est cependant particulièrement drôle avec des scènes au potentiel comique intense (les matchs de hockey sur glace, les oopossums, les tigres et les enfants, une histoire de poils aussi). En revanche on regrette quelques références qui n'ont rien à faire là comme une allusion à "la photo de profil" laissant entendre que Sid a rencontré sa dernière copine sur on ne sait quel réseau (???) ou l'évocation du bretzel (on adore le bretzel, mais là encore on ne voit pas trop le rapport...). Des personnages comme la belette, le beau-frère mammouth ou la mémé de Sid tirent leur épingle du jeu. Bref, on a toujours autant de plaisir à suivre ces épopées intrépides en pleine préhistoire sans trop chercher à réfléchir. Visuellement c'est réussi, très cosmique. Un 6ème volet pourrait voir le jour (mais sans doute pas tout de suite).

O.C.

Une petite bande annonce, peut-être ?