Chambray-lès-Tours

Appels d'urgence : des changements pour les pompiers et le SAMU à Tours

Un nouveau numéro va entrer en service début 2018.

On connait les numéros d'urgence pour appeler les secours : le 15 pour le SAMU, le 18 pour les pompiers ou le 112, qui est un numéro européen. En Indre-et-Loire, chaque appel passé vers l'un de ces 3 numéros aboutit au CETRA, un standard basé juste à côté du CHU Trousseau de Chambray-lès-Tours. Là, des pompiers et agents du SAMU gèrent les appels et comme ils sont à proximité les uns des autres, cela permet un traitement plus efficace des situations d'urgence (pour l'envoi des équipes et des véhicules, par exemple). Ce procédé est un succès en Indre-et-Loire même si le dispositif reste encore expérimental à l'échelle nationale.

A partir de 2018, il va y avoir quelques modificiations sur ce centre d'appel... Un nouveau numéro doit entrer en service l'an prochain : le 116 117, et il sera redirigé vers le CETRA de Chambray. Cela dit, "il n'est pas dédié aux urgences mais à l'écoute et au conseil, c'est une réponse à la désertification médicale" expliquait ce jeudi la préfete d'Indre-et-Loire Corinne Orzechowski qui s'exprimait depuis le congrès des maires au Vinci.

Un nouveau service donc, mais des attentes différentes. De quoi entraîner des interrogations pour les équipes qui répondent actuellement au téléphone, elles s'étaient d'ailleurs mobilisées il y a un an pour faire part de leurs inquiétudes et avaient obtenu le report de l'entrée en fonction du 116 117.

Le projet a été retravaillé et, d'après les services de l'Etat, il ne perturbera pas le fonctionnement particulier du standard des secours tourangeaux. Il va néanmoins nécessiter des changements avec une séparation entre les appels reçus au 18 et au 112 et ceux pour le 15 et le 116 117. "Cela n'entraînera pas de suppressions de postes. Au contraire, de nouveaux effectifs vont venir renforcer les équipes" rassure Corinne Orzechowski. Tout le monde restera d'ailleurs dans les mêmes locaux, à Trousseau.