Centre-Val de Loire

+70% de cancers du poumon pour les femmes en Centre-Val de Loire

La région voit aussi naître plus de prématurés que dans le reste de la France.

Ce jeudi, Santé Publique France a publié une étude sur la démographie et la santé dans le pays, avec des données par région. En Centre-Val de Loire, désormais l’une des régions les moins peuplées de métropole avec la Corse, on compte 2,5 millions d’habitants (dont 600 000 en Touraine), une population qui augmente moins vite qu’au niveau national et où les femmes ont en moyenne 1,99 enfant, un taux comparable aux autres régions.

En Centre-Val de Loire, 2,2% des mères accouchent à plus de 40 ans, 0,6% sont mineures au moment d’avoir leur premier enfant, un chiffre supérieur à la moyenne nationale. On constate par ailleurs 3,3% de naissance multiples (jumeaux, triplés…), c’est plus que la moyenne nationale et ça a augmenté de près d’un point entre l’an 2000 et 2014. On peut aussi préciser que 3 accouchements sur 4 sont spontanés, et qu’un accouchement sur 10 se fait via une césarienne programmée. 4% des bébés sont nés alors qu’ils se présentaient par le siège (au lieu de la tête, normalement), la plupart du temps après césarienne. 6% des enfants étaient prématurés, et ça aussi c’est plus que la moyenne française.

Concernant l’espérance de vie de ces enfants, elle est comparable au reste du pays étant de 78,6 ans pour les hommes et 85,5 ans pour les femmes. Elle a respectivement progressé de 6,6 années et 5,4 années depuis 1981 mais s’étend moins vite qu’ailleurs. La région Centre-Val de Loire est par ailleurs la 5ème région de France où l’on meurt le plus d’un cancer même si le nombre de cas a tendance à se réduire. C’est dans l’est du Loiret, le Cher ou le sud-est du Loir-et-Cher que les chiffres sont les plus conséquents.

Sur une année, 25 000 décès sont comptabilisés dans notre région, 1 sur 7 (3 637) est dû à une maladie aggravée par la consommation de tabac. Ca concerne en particulier des hommes (2 382 cas annuels de 2011 à 2013), tandis que le nombre de femmes atteintes d’un cancer du poumon a bondi de 70% sur la période 2011-2013 par rapport à 2001-2003 (un record national), et qu’aucune augmentation similaire n’a été constatées pour les représentants du sexe masculin. L’alcool fait aussi des ravages avec 863 décès annuels au début des années 2010, et là encore ça concerne surtout des hommes.

Vous pouvez consulter l’étude complète en suivant ce lien et en allant à la page 15 pour la région Centre-Val de Loire.